Archive for October, 2009

La Suisse et le chocolat

“ L’invention en 1828, de la presse hydraulique pour extraire le beurre de cacao ainsi que la mise au point du processus de fabrication du chocolat solide et au lait par les Suisses (aux alentours de 1879) sont considérées comme les principales avancées ayant influencé le développement du secteur chocolatier actuel. ” extrait d’un article publié par le UNCTAD.

Le chocolat suisse est un des plus beaux exemples de collaboration entre les «Least Developed Countries» et l’industrie high tech d’un petit pays comme la Suisse, qui n’avait a priori que des vaches et des cerveaux…

Tag Heuer & Meridiist

Tag Heuer, Swiss manufacturer of luxury watches, has recently teamed up with Pierre Morel, movie director and collaborator of Luc Besson, to make an online interactive film, promoting their new Meridiist phone.

This interactive film is somewhat similar to the anyfilms.net project that Samsung had launched in 2006, with the Barbarian Group agency, headquartered in Boston, MA.

The Insomniac City Cycles

If you want to know how it feels to be sleepless in Tel-Aviv, you should watch Ran Slavin’s new feature film.

I initially met Ran through Jan Rohlf, curator of the Club Transmediale.

The Voyager Company

Beaucoup de gens dans le monde francophone ignorent l’existence de la boîte «The Voyager Company», créée par Bob Stein et sa femme dans les années 80 à New York. Ils ont révolutionné le monde du multimédia, en publiant des CD-ROMs visionnaires très proches de l’hyperlivre de par leur forme éditoriale. Tufte a étudié un des premiers CD-ROMs de Voyager dans l’un de ses ouvrages comme une étude de cas. Ce qui est moins connu, c’est les raisons pour lesquelles la boîte a cessé ses activités. Un article très intéressant de Wired revient là-dessus, et montre le lien entre le divorce de Bob et Aleen (les fondateurs) et la perennité de leur entreprise, finalement très familiale.

A creative credit sequence

When the final credit sequence in a film is often boring and just informative, these guys have managed to create a credit sequence where there is an interaction between the main character in the film and the titles…